Tiramisu tourangeau miellé et poivré aux kiwis

C’est long comme titre de recette mais explicite !
Et maintenant je vous raconte comment est née cette recette…
Pourquoi tourangeau ? Tout simplement parce que la mascarpone a été remplacée par de la faisselle (vache ou chèvre à votre goût) mélangée à de la crème fraîche. Et sincèrement, je trouve que cette base est meilleure que la crème avec la mascarpone car plus aromatique, moins lourde pour les jours de chaud et avec une petite touche acidulée qui fait fil rouge avec celle du kiwi.
Et le kiwi, ce n’est pas tourangeau ça ma p’tite dame ? Et bien détrompez-vous, les coteaux en tuffeau du val de Loire retienne tellement la chaleur que les kiwis y poussent. Et avec le réchauffement climatique, on vise les régimes de bananes pour 2025 !
maniguette
L’idée du poivre : j’ai toujours trouvé que le kiwi était « piquant » sur la langue. Alors j’ai accentué ce côté piquant mais en y ajoutant une pointe aromatique dans la crème : j’ai utilisé de la maniguette, appelé aussi graine du paradis. Ce n’est pas un poivre mais la saveur est poivrée… et magique. Attention, addiction assurée…
La meringue : voici une de mes bêtes noires, peut être parce qu’à la base je ne suis pas fan des meringues que je trouve beaucoup trop sucrées pour mon goût, hypersensible que je suis à cette saveur. Donc, malgré tout, j’essaie, ré-essaie, persévère. Mais le meilleur résultat que j’ai obtenu, ce sont des meringues moelleuses – que j’aime bien, tiens, tiens… – mais jamais des meringues dures. Donc j’avoue que celle utilisée dans la recette vient de chez le boulanger…

Le miel utilisé ici se devait d’être clair (acacia) pour coller au thème tourangeau et de saison mais vous pouvez utiliser celui que vous voulez, en sachant qu’un miel liquide est plus facile à mélanger. Moi, j’dis ça, j’dis rien… Pour le côté sucré : ajustez à votre goût, nos sensibilités sont différentes en sachant que le miel a un pouvoir sucrant supérieur au sucre (= « intensité » de la saveur sucrée. L’étalon est le saccharose et chaque type de sucre (glucose, maltose, lactose…) ou d’agent sucrant (polyols, édulcorants, stevia…) a un pouvoir sucrant plus ou moins intense).

Pour 12 personnes :


(comment ça « 12, ça fait beaucoup » ???)
5 oeufs
1 faisselle de 500g
150g de crème fraîche (pot moyen)
2 cuillères à soupe de miel
1 cuillère à soupe de sucre
1 grosse meringue
12 kiwis
1 cuillère à café de maniguette
1– La veille, mettre la faisselle à égoutter pour qu’elle perde le maximum d’eau.
2– Séparer le blanc des jaunes.
3 – Dans un saladier, faites blanchir les jaunes avec le miel et le sucre.
4 – Ajouter la faisselle et la crème fraîche et mélanger énergiquement afin d’obtenir une crème homogène.
5 – Monter les blancs d’œuf en neige – pour cela 2 solutions s’offrent à vous: 1) vous êtes courageu(x)se, musclé(e) et refusez d’utiliser de l’énergie nucléaire pour monter vos blancs, donc vous utilisez un batteur manuel ou un fouet. 2) si rien de tout ça, un batteur nucléaire, euh, électrique, ça marche aussi
6 – Ajouter délicatement les blancs en neige à la préparation faisselle-jaune-crème.
7 – Ajouter la maniguette pilée ou moulue – là il n’y a que 2 solutions manuelles : pilon ou moulin à poivre. Et hop des économies sur le budget musculation.
8 – Éplucher et couper les kiwis en dés.
9 – Dresser les tiramisu dans des contenants individuels transparents – verres, verrines, coupe à glace, verre à pied, aquarium, … On commence par une couche de kiwi que l’on recouvre de crème puis d’éclats de meringue. Et on recommence une deuxième fois. Et une troisième s’il y a de quoi et que le contenant est assez haut. Et une quatr… Bref, vous aurez compris.
Servir bien frais.
Contre toute attente, un goût évoquant le citron vert est apparu comme par miracle à la dégustation. Étonnement général, hallelujah ! La vie est formidable…

Bonus...

Ayant fait plutôt pour 15 que pour 12, j’avais un reste d’appareil (faisselle + crème + œufs).
Ô mais dis donc, qu’est-ce que je vais bien pouvoir en faire ?
Et paf, une tarte façon cheese cake qui a fait son petit effet. Hummmmm….

Publicités